samedi 20 janvier 2018

Des robots d’un nouveau genre

Des roboticiens japonais ont mis au point des humanoïdes d’une grande flexibilité, loin des robots robustes et rigides développés habituellement



On ne peut qu’admirer la souplesse et la coordination de cet humanoïde développé par les roboticiens japonais de l’université de Tokyo ! Ceux-ci ont tenté de reproduire le plus fidèlement possible le système musculo-squelettique humain.
Kengoro et Kenshiro peuvent effectuer de multiples pompes, redressements, étirements et autres exercices sportifs... sans effort ! Des prouesses encore jamais réalisées par des robots de ce type. Ils sont, en outre, capables de transpirer artificiellement, évacuant ainsi la chaleur du moteur.
La flexibilité de ces robots permettra, selon leurs concepteurs, de mieux comprendre la façon dont les humains bougent lorsqu’ils pratiquent un sport, mais surtout d’aider au développement de membres artificiels, ou bien encore de faire avancer la conception de mannequins de crash-test.

Article :  Véronique Marsollier, le 22/12/2017 - Dernière mise à jour le 28/12/2017

lundi 8 janvier 2018

Airbus : première sortie du Beluga XL

Le Beluga XL vient de faire ses premiers tours de roue à Toulouse  jeudi 4 janvier 2018. Ce dernier né d’Airbus, voué au transport de pièces de grande taille (ailes, tronçons de fuselage), est destiné à effectuer des rotations entre les usines de l’avionneur européen.
Long de 63,1 mètres et haut de presque 19 mètres, ce géant des airs affiche une envergure de plus de 60 mètres. Ce dérivé de l’Airbus A300-600 pèse 227 tonnes, il pourra embarquer 53 tonnes de matériel sur une distance de plus de 4000 km. Pour faire entrer tous les éléments à bord, cet avion dispose d’une porte cargo frontale de 140 m2 qui pèse à elle seule 3,1 tonnes.
Le premier vol du Beluga XL, devrait avoir lieu cet été pour une mise en service progressive en 2019. Au total, cinq exemplaires seront construits.


mercredi 20 décembre 2017

Batterie sodium-ion: une révolution en marche

Tiamat, une start-up française, pourrait commercialiser les premières batteries sodium-ion dans moins de trois ans. Outre une recharge bien plus rapide que le lithium-ion, la technologie se nourrie de matières premières moins rares.

 

Deux ans après la conception du premier prototype de batterie utilisant des ions sodium dans un format industriel standard, la start-up Tiamat est créée pour concevoir, développer et produire cette technologie prometteuse. Celle-ci pourrait en effet pallier certaines limites des batteries lithium-ion, aujourd'hui dominantes, comme la vitesse de recharge, la durée de vie ou le coût de production. Elle pourrait notamment permettre le stockage massif d'énergies renouvelables dites intermittentes (éolienne ou solaire) ou équiper des véhicules électriques. Implantée à Amiens, cette société est issue du Réseau français sur le stockage électrochimique de l'énergie (RS2E) porté par le CNRS. Elle dispose aujourd'hui de plusieurs dizaines de prototypes fonctionnels, et espère lancer la production à plus grande échelle d'ici 2020.


 

samedi 2 décembre 2017

UN MUSÉE VIRTUEL INÉDIT


Citroën lance Citroën Origins (www.citroenorigins.fr) , un nouveau site web dédié au patrimoine de la Marque, offrant une expérience immersive inédite dans ses modèles mythiques : 
  • vues  à 360°
  • sons spécifiques (moteur, klaxon, etc.)
  • brochures d’époques
  • anecdotes, etc. 
Disponible sur tous supports (ordinateurs, tablettes et smartphone), ce véritable musée virtuel est accessible en France et à l’international.
http://www.citroenorigins.fr/fr

lundi 6 novembre 2017

RoboBee : le robot insecte amphibie

En s’inspirant des insectes, les chercheurs du Wyss institute, à Harvard, développent de minuscules robots, les « RoboBees ». Dirigé par des chercheurs américains et chinois, ce programme vise à construire des insectes robotiques intelligents, capables de détecter les changements autour d'eux et de réagir à leur environnement.
Le dernier en date mesure la moitié d’un trombone, pèse moins d’un dixième de gramme et vole en utilisant des « muscles artificiels » composés de matériaux qui se contractent sous l’effet d’un courant électrique. C’est dans le domaine de la locomotion que le Wyss Institute a fait franchir un cap à sa dernière invention : ce RoboBee est capable de se mouvoir aussi bien dans les airs que sur l’eau !

Décoller sur l'eau

Son poids et son design lui permettent, dans la plupart des cas, de rester en surface, à l’image des gerris, ces insectes qui marchent – littéralement – sur l’eau. Mais il sait aussi nager, puis s'extraire du milieu aquatique pour rejoindre la surface.
Pour le vol, les chercheurs ont privilégié le mouvement biomimétique du battement d’ailes au système de rotor de l’hélicoptère, car il est beaucoup plus léger. Problème : il nécessite une impulsion de départ. Et comment sauter lorsqu’on est sur une surface molle et adhésive 
comme l’eau ? 

lundi 13 mars 2017

Alpine A110

Présentation de l'Alpine A110 au salon de Genève. Cette voiture est fabriquée dans notre Région dans l'usine Alpine de Dieppe.

Séduisante, légère et joueuse, la nouvelle Alpine A110 se veut fidèle à l’esprit de la célèbre berlinette. L’Alpine A110, c’est avant tout un dessin tendu réalisé d’un seul trait. C’est aussi une peau qui épouse au plus près les organes mécaniques, une assise et un centre de gravité abaissés, une vaste lunette arrière galbée et des flancs creusés qui soulignent des passages de roues saillants. Fluidité des lignes d’une auto qui semble aimantée par le sol.


Site alpine






Moteur : 4 cylindres 1.8 turbo
Architecture : moteur en position centrale arrière
Puissance : 252 ch à 6000 tr/min
Couple maxi : 320 Nm
Transmission : aux roues arrière
Boîte de vitesses : automatique à double embrayage, 7 rapports
Poids à vide : 1 103 kg
Rapport poids/puissance : 4,3 kg/ch
0 à 100 km/h : 4,5 s
Vitesse maxi : 250 km/h
Consommation moyenne : 6,2 l/100 km
Emissions de CO2 : moins de 140 g/km
Réservoir de carburant : 45 litres

Dimensions (L x l x h) : 4,18 x 1,80 x 1,25 m
Empattement : 2,42 m
Volume de coffre : 100 l (avant), 96 l (arrière)
Pneus : 205/40 R18 (avant), 235/40 R18 (arrière)
Freins : disques avant et arrière 320 mm (4 pistons à l'avant)

vendredi 13 janvier 2017

 K’Track : la montre connectée qui mesure le taux de glycémie sans piqure


La K’track est une montre connectée aux fonctionnalités inédites. Présentée en marge du CES de Las Vegas, elle a été désignée meilleure nouveauté dans la catégorie « Technologie pour un monde meilleur » des CES Awards.